Jérémy, Mégane, Nina, Santiago, et Youn ont rejoint l’association Optim-ism début avril et commencé à se former dans les jardins maraîchers de l’association et chez des maraîchers de la région.

Manipulation des outils agricoles, travail du sol, plantations, irrigation, désherbage, récoltes, le printemps a été une période propice de l’année pour un apprentissage complet du métier de maraîcher.e ! En complément des apprentissages sur les jardins maraîchers d’Optim-ism, chacun a réalisé un stage chez des maraîchers.

Entre deux coups de bêche, ils ont aussi préparé le lancement de l’activité de la micro-ferme de Lorient : sélection des variétés de légumes à cultiver, planning de culture, achat de matériel agricole, formation à l’irrigation, réunions avec les partenaires institutionnels du projet, premières animations pédagogiques de quartier, revue du plan de communication, organisation collective, ils ne sont pas trop de cinq pour faire pousser cet ambitieux projet !

Fin mai, l’équipe des cinq jeunes maraîcher.e.s a posé la clôture qui matérialise le périmètre de la micro-ferme au sein du parc de Bois du Château. Huit moutons d’Ouessant ont pris leurs quartiers pour le mois de juin sur les futures parcelles de la micro-ferme, pour un entretien écologique en éco-pâturage.

Le printemps a aussi été l’occasion pour les cinq maraîcher.e.s de rencontrer et échanger avec les habitants du quartier de Bois du Château, qui accueille la micro-ferme : réunion publique de quartier en avril, tenue d’un stand et animations à la fête du quartier en juin, permanences bimensuelles au jardin partagé de quartier, l’équipe a pris ses marques !

L’été a été consacré aux premières installations sur le terrain : un conteneur pour stocker le matériel, première préparation du sol…

En septembre, c’est la formation en partenariat avec le CFPPA le Gros Chêne qui démarre, avec un programme sur mesure pour chacun, et l’objectif d’obtenir le BPREA en 2020.

Et cet automne, c’est l’installation à Bois du Château ! Montage des serres, lancement des premières cultures, et les premiers légumes attendus pour le printemps.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *